Ateliers & saveurs: cuisine du monde

Ateliers & saveurs: cuisine du monde

J’ai eu le plaisir d’assister à un des cours offerts par Ateliers & saveurs, entreprise située dans le Vieux Montréal (et également à Québec). On y offre des ateliers de dégustation de vins, des cours de cocktails et mixologie, ainsi que des cours de cuisine sous différents thèmes: pâtisserie, tapas, brunch, menu gourmand, cuisine du monde. C’est ce dernier atelier que j’ai suivi, et  le pays choisi était la France. Cela m’emballait puisqu’il s’agit d’un pays que j’ai la chance de très bien connaître de par mes origines!

J’étais donc très intriguée de savoir comment allait se dérouler la soirée. Arrivée sur place, c’est une grande tablée qui m’attendait avec quelques personnes qui allaient également participer au cours. Ce soir-là, nous étions 6. Le nombre parfait, selon moi. Toutefois, généralement on compte le double de participants dans les cours.

Une fois prêts, nous avons traversé dans la grande cuisine très bien équipée et ergonomique. Nous avons enfilé nos tabliers et nous nous sommes rassemblés autour du comptoir en forme de U.

FullSizeRender

FullSizeRender1

Le chef nous a présenté les différents ingrédients que nous allions cuisiner au cours des deux prochaines heures; car deux heures sont généralement dédiées à la cuisine et une heure pour savourer nos petites créations.

Au menu: un potage parmentier et son effiloché de canard, suivi d’un poulet de cornouaille et son gratin dauphinois, puis d’une macaronnade de fruits rouges et crème tagada. Un menu intéressant, bien qu’assez lourd (des patates et encore des patates!) pour un soir d’été.

Ensuite, nous nous sommes mis au travail sous les consignes (parfois un peu maladroitement brusques) du chef de l’endroit. Certains ont pelé des patates, d’autres ont coupé des oignons, certains ont brassé la crème, bref tous ont mis la main à la pâte. Ce qui était toutefois un peu dommage c’est que, puisque tous participent à chacun des plats pour l’ensemble du groupe, plutôt qu’à son propre plat (ce qui serait sans doute trop long), on ne peut pratiquer ou parfaire chacune des techniques.

Ainsi, alors qu’on s’affaire à couper ou peler des pommes de terre, on ne peut couper le poulet en crapaudine ou encore pratiquer sa coupe de fines herbes. Et il est parfois difficile de se concentrer sur les conseils du chef qui en est à une autre étape.  À l’inverse, cette façon de faire est conviviale et permet à tous de participer au repas collectif, ce qui crée une ambiance d’entraide et de satisfaction.

Ce que j’ai particulièrement apprécié de cet atelier, c’est qu’on met l’accent sur les techniques. On nomme les choses par leur nom, on nous explique leurs origines et on prend le temps de bien enseigner la base: qui est essentielle en cuisine.

Une fois que nous avons eu terminé le gros de la préparation, nous avons monté le potage parmentier en prenant soin d’y déposer, à l’aide d’un emporte-pièce, du canard effiloché et de la crème sûre à la moutarde à l’ancienne autour desquels nous avons versé le potage. Puis, tous les participants se sont attablés pour goûter à l’entrée. Verdict: c’était bon, bien assaisonné, mais il y avait beaucoup trop de garnitures à mon goût. Cependant, l’idée est bonne et facile à exécuter à la maison. Et c’est le but, pouvoir mettre en pratique ce qui a été appris lors du cours.

FullSizeRender3

Tout de suite après la copieuse entrée, nous avons assemblé le plat principal, soit un gratin dauphinois et son poulet de cornouaille en crapaudine. Le gratin m’a beaucoup moins plus. Cependant, le poulet de cornouaille était juteux et bien cuit. C’est assurément quelque chose que je referais à la maison.

FullSizeRender4

Et, ma petite déception, on nous a servi le dessert sans même qu’on ne puisse l’assembler nous-mêmes, question de bien terminer la leçon. Mais je dois dire que c’était une réussite. Tous les goûts y étaient.

IMG_5824

Je suggère donc ces cours, spécialement pour les personnes qui désirent apprendre à cuisiner ou à se familiariser avec des techniques ou certains outils de cuisine. On n’y fait rien de très complexe, mais on apprend les bases, ce qui peut être très pertinent. Je pense également qu’il peut s’agir d’une activité très intéressante à faire en groupe, pour un party de Noël de bureau ou encore pour un anniversaire.

En somme, j’ai bien apprécié l’expérience, j’y ai appris quelques techniques et surtout, j’ai eu la chance, l’espace d’une soirée, de côtoyer des gens très sympathiques, ouverts et agréables. C’est probablement l’échange avec de nouvelles personnes que je retiens le plus de ce cours. Comme quoi la cuisine, ça rassemble!


Ateliers & Saveurs – Montréal
444 rue Saint François-Xavier, Montréal, Québec, H2Y 2T3

Ateliers & Saveurs – Québec
830 rue St Joseph Est, Québec, Québec, G1K 3C9

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *