Ong Ca Can

Ong Ca Can

J’aime beaucoup aller dans le Quartier des spectacles à Montréal qui a subi de belles transformations au cours des dernières années.  J’y vais pour prendre part à des événements, pour voir des spectacles de danse ou de musique et surtout, pour assister à des pièces de théâtre. Mais, chaque fois, c’est la même chose: je ne sais pas où aller manger. Je finis toujours par m’arrêter au Café du Nouveau Monde que j’affectionne tout particulièrement, ou encore au Furco, au Café Parvis, au Labo culinaire ou dans certains restaurants du Quartier chinois. 

Il y a quelque temps, on m’avait recommandé le restaurant vietnamien Ong Ca Can, sur Ste-Catherine. J’ai donc décidé d’aller y manger avant une représentation théâtrale.

Le restaurant a été remis au goût du jour avec ses deux paliers et son décor sobre et propre. La carte offre de nombreux plats plus communs, entre général tao et sautés de poulet ou de boeuf. Ce qui a toutefois retenu mon attention, ce sont les deux menus proposés. Le premier en est un composé de 7 spécialités  à base de boeuf, et le second, d’une sélection de 5 plats du chef.

Puisque les menus sont conçus pour deux personnes et que nous étions quatre, nous avons décidé d’en prendre un de chaque afin de partager. Nous avons d’abord reçu les soupes: deux d’entre elles étaient composées de riz et de boeuf, et les deux autres, de crevettes et de tofu soyeux. Les bouillons étaient savoureux.

OCC9

OCC8

Ensuite, on nous a servi des rouleaux impériaux. C’était bon, mais plus conventionnel.

OCC11

Puis, est arrivé le superbe salade de papaye verte, arachides, boeuf et herbes avec des croustilles de crevettes. J’ai adoré ce plat plus exotique et croquant.

OCC10
Ensuite, on nous a servi un bouillon très chaud et de la viande de boeuf crue. Avec cela, un grand bol de légumes et d’herbes fraîches à utiliser à notre guise, ainsi que feuilles de riz avec de l’eau tiède. C’était le moment de mettre la main à la pâte et de créer nos propres rouleaux. J’ai adoré cette façon de faire qui me permettait d’agencer à mon goût les portions et les saveurs.

D’ailleurs, au même moment, on nous a servi une belle assiette remplie de rouleaux de boeuf grillé à la citronnelle ou aux feuilles de poivrier, de faux filets piquants, de galantine et de steak. J’en ai donc profité pour mettre diverses sortes de boeuf dans mes rouleaux. La bonne idée! Le goût du boeuf encore chaud, avec celui des herbes fraîches et des légumes croquants était tout à fait délicieux.

OCC12

OCC3
Finalement, après tout cela, sont arrivés deux plats suggestion, notamment le poulet aux arachides et épinards frits ainsi que les fruits de mer sautés aux légumes et aux nouilles croustillantes. Ces deux plats étaient copieux et très bons. La sauce du plat de fruits de mer était exquise. Toutefois, il s’agissait de mets plus occidentalisés, comme on en retrouve souvent dans les restaurants asiatiques.

OCC7

OCC4
J’ai beaucoup apprécié mon expérience générale, mais je recommande assurément la salade de boeuf exotique et les 7 services au boeuf. Ces plats représentent le côté plus authentique vietnamien où l’on mange frais et local.

Et pourquoi ne pas troquer l’espresso bien connu pour un bon café vietnamien à la fin du repas? Ce café, traditionnellement servi avec du sucre et du lait Carnation, peut également se prendre nature (mais il ne s’agit pas de la coutume!). On y ressentira le bon goût naturellement sucré des noisettes, arôme que l’on ressent dans ce type de café.


Ong Ca Can
79 Rue Sainte-Catherine E, Montréal

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *